A day in the life (ou la vie chez Tibby)

Comment réussir son onboarding – partie 1

Les nouvelles stagiaires arrivent le 12 Avril 2021, nous avons tout donné jusque-là pour combler le retard que nous avions accumulé. Entre les entretiens, l’onboarding et la préparation de fiches de postes détaillées, j’ai eu l’occasion de toucher du doigt et d’apprendre davantage comment gérer une partie très intéressante de la RH.

L’onboarding

Nous avons donc recruté 3 stagiaires, Marine et Shahinez qui s’occuperont de la partie Sales et Eva, qui gérera le business developpement à savoir créer de nouveaux partenariats avec les meilleurs prestataires.

Maintenant, il faut que l’on se tienne prêts à les accueillir au sein de notre structure. 2 points me paraissent essentiels :

  • La présence d’informations,
  • La mise en place d’une formation.

La présence d’informations :

Quand nous rejoignons une nouvelle entreprise, rattachée à un secteur que l’on ne maîtrise pas forcément, nous avons tendance à vite être submergé.e. Cela devient encore plus compliqué quand nous sommes stagiaires. On ne connaît pas forcément le produit, les attentes de la société, ses objectifs ou encore ses concurrents. Or, certaines entreprises estiment que l’on est s’est déjà renseigné et que l’on est un as du domaine. L’information se fait donc rare, réduite au strict minimum. On se retrouve avec de nouvelles recrues motivées, mais peinant à efficacement et rapidement avancer.

Il faut donc s’engager à accompagner ses collaborateurs dans l’appréhension de leur environnement de travail en leur fournissant toutes les informations nécessaires à la compréhension du marché, du savoir-être et faire de l’entreprise.

Pour Tibby, je savais que les filles ne pouvaient pas constamment et entièrement baigner dans la culture d’entreprise, étant donné qu’elles allaient travailler depuis chez elle, sans interactions physiques, il fallait donc prendre les choses en main.

La mise en place d’une formation :

Après avoir fourni toutes les informations nécessaires à l’employée pour comprendre le domaine, il est temps de lui faire comprendre son métier. Vient donc la mise en place de la formation. D’autant plus que le stage se fait en distanciel pour chacune des filles (confinement oblige …).

Il est donc important de créer un support de référence grâce auquel elles peuvent s’améliorer depuis chez elles et devenir autonomes.

Je me retrouvé à contre-temps, j’avais mal calculé mon coup … Je n’avais malheureusement pas réussi à percevoir la quantité de travail et le temps nécessaires que l’on doit mettre à disposition pour créer une bonne formation.

C’était pourtant limpide dans nos têtes. Nous avions un fil conducteur clair des tâches à réaliser, des compétences à acquérir et des procédés à suivre. Nous étions rodés. Mais nous avions oublié qu’avant de se créer des mécanismes, nous avions pris du temps à les créer, les comprendre, puis à bien les assimiler. Nous n’étions pas forcément conscients de la durée que ça allait prendre, nous nous sommes vite retrouvés dans un rush total. Il fallait que tout soit explicite pour bien intégrer les attentes du métier et qu’elles y aient accès en cas de besoin.

Pour réunir ces 2 critères, je me suis donc attelé à préparer les sujets suivants :

  • onboarding
  • fiches de poste
  • informations sur l’entreprise, le milieu événementiel et l’office management
  • formation sur leur métier

Je vous parlerai plus en détails prochainement des actions et des supports que nous avons mis en place au cours de cette quinzaine de jours pour accueillir nos premières stagiaires de la meilleure manière qui soit.

Du nouveau sur notre site

Au-delà de ça, pour préparer la reprise des événements en présentiel qui viendra en juin, nous avons également souhaité mettre à jour notre site, le but étant de lancer une toute nouvelle offre (mais chut).

Pour bien comprendre sa cible, inutile d’y aller par 4 chemins : il faut leur parler ! J’ai donc décidé de directement interroger les personnes à qui notre proposition est destinée : les Offices Managers !

Lorsqu’on lance une offre, un produit, une entreprise ou n’importe quel projet, c’est important de savoir pour qui on le fait. De comprendre les attentes de ses utilisateur.trice.s, leurs besoins… Il faut donc saisir tout ce qui peut aider à mieux comprendre leur façon de penser et de réfléchir afin de pouvoir créer un produit ou un service parfaitement adapté à ce dont iels ont besoin.

Pour avoir plus d’informations sur tout ça, j’ai donc lancé une campagne de mailing à des Office Managers pour bien comprendre leur façon de fonctionner au quotidien.

Je vous parle des résultats bientôt !

Louis

What is your reaction?

Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

Comments are closed.

0 %