Actualités QVT & office management

Retour sur le congé paternité et pourquoi c’est une victoire ?

Accueillir un enfant constitue une immense source de joie et d’appréhension pour les parents.

Au-delà des préparatifs de la nouvelle arrivée, une autre variable peut générer un stress constant : le boulot. Et quand on est le père biologique ou le 2ème parent partageant la vie de la future maman, quelle que soit la situation familiale, cela peut être plus compliqué que prévu. Combien de jours dois-je donc poser pour accueillir mon futur bébé ? Serai-je payé.e ?

Pourquoi le gouvernement s’est enfin décidé à examiner le congé paternité ?

Le 10 mai 2021, le gouvernement a adopté l’allongement du congé paternité. Désormais de 28 jours au lieu de 14 jours. Il comprend 3 jours de congé de naissance pris en charge par l’employeur et 25 jours indemnisés par la sécurité sociale. Le congé adoption a également été revu à la hausse, passant à 16 semaines. Ces dispositions s’appliquent pour les enfants « nés à compter du 1er juillet 2021 et aux enfants nés avant cette date dont la naissance était supposée intervenir à compter de cette date ».

A la quête du bien-être des salariés :

Hormis l’importance de la présence des parents pendant les 1 000 premiers jours de l’enfant, il s’agit d’une initiative qui permettra de remettre au cœur du débat la qualité de vie au travail ainsi que l’égalité Homme-Femme.

Nous ne sommes pas que des machines faites pour travailler, mais nous travaillons pour vivre. Ceci dit, il est important d’accorder aux relations humaines une importance considérable : si nous ne sommes pas heureux, il nous sera difficile d’être productif.

Accompagner un jeune parent et lui permettre d’être présent lors d’un événement aussi important dans sa vie est une démarche que toutes les entreprises devront adopter.

Un début de victoire ?

Il s’agit d’une avancée énorme pour l’égalité Homme-Femme. Les congés paternités étaient pour la plupart très mal payés. Les 2ème parents retournent donc à leur poste, n’ayant pas eu l’occasion de faire proprement connaissance avec l’être qu’iels attendaient impatiemment.

Les mamans étaient donc celles qui se sacrifient pour le « bien-être de tous », se retrouvant avec une énorme charge mentale à gérer, seules. La présence du 2ème parent constitue ainsi un énorme soulagement. On s’occupe du bébé et on est davantage impliqué dans les tâches domestiques. Par ailleurs, on réduit les effets de l’arrivée des enfants sur la carrière professionnelle des femmes dont l’arrêt total du travail.

Conclusion :

Nous vivons dans un monde en perpétuelle transformation, où le vent de changement souffle sur nos sociétés.

Le prolongement du congé paternité est ainsi une victoire en faveur de l’avancée de la qualité de vie au travail et de la réduction des inégalités Homme-Femme. Certaines entreprises sont même allées encore plus loin, permettant à leurs collaborateur.trice.s devenu.e.s 2ème parent de bénéficier d’un mois de congé 100% rémunéré.

Ceci est donc la preuve que les sociétés à part entière, et notamment les hommes, sont de plus en plus impliqué.e.s dans l’éducation des enfants et que le bien-être des femmes tant sur les plans personnels que professionnels est de plus en plus pris en considération.

What is your reaction?

Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

Comments are closed.

0 %